Actualités - Une minière néolithique à silex au Camp­‐à-Cayaux

Publié le 1 avril 2013

En 1978, François Hubert publiait un ouvrage consacré aux minières du Camp-à-Cayaux de Spiennes fouillées par le baron Alfred de Loë de 1912 à 1914.

Pour réaliser cette publication, François Hubert avait passé plusieurs semaines sous la terre pour établir le plan et les coupes de ces exploitations situées entre 15 et 16 m sous la surface du sol ainsi que pour en étudier le mode d’extraction et en proposer une datation. Il examina aussi une centaine d’outils miniers en silex, des pics, découverts en sous-sol à l’occasion des fouilles, qui y furent menées à la charnière des années 40 et 50.

Les minières du Camp-à-Cayaux, partie du site des minières néolithiques de silex de Spiennes, inscrites sur la liste du Patrimoine mondial sont, en effet, remarquables par leur mode d’exploitation. Ce sont ces exploitations que nous vous invitons à redécouvrir grâce à une publication, qui était épuisée mais à nouveau publiée.

HUBERT F., Une minière néolithique à silex au Camp-­à-­Cayaux de Spiennes, (Archaeologia Belgica, 210), 1978, Bruxelles Service national des Fouilles

Minières néolithiques de silex de Spiennes
52, rue d'Harmignies
7032 Spiennes
Tél: 065/34 63 22 -­ 0475/57 92 01

http://minesdespiennes.org/