Actualités - Le charbonnage du Hasard à Cheratte

Mis à jour le 7 novembre 2017
Mise à jour du 7 novembre 2017
Célébration du 40ème anniversaire de la fermeture du charbonnage du Hasard à Cheratte

Par Jacques Crul, Secrétaire

A l’initiative de Michel BORN et de l’asbl « Cheratte 2017 », un programme de festivités a été mis sur pied les 27 et 28 octobre 2017 à Cheratte à l’occasion du 40ème anniversaire de la fermeture du charbonnage, qui fut l’avant-dernier charbonnage liégeois à fermer ses portes.
Cette commémoration coïncide avec l’achèvement de la démolition d’une grande partie du site, en vue de sa réaffectation et de la réhabilitation des parties classées, et avec la vente à un ressortissant néerlandais du château Saroléa, qui fut successivement demeure directoriale puis dispensaire pour les ouvriers mineurs.

La tour de type Malakoff, classée. Photo Jacques Crul.

Six activités furent mises sur pied :
- l’inauguration, sous la passerelle qui porte le nom du site, de panneaux explicatifs réalisés par le musée régional de Visé rappelant l’histoire du site et les hommes qui en furent les acteurs ;
- la présentation d’une exposition « Lieux industriels revisités », composée de peintures, sculptures et photographies de divers artistes, parmi lesquels on notait la présente de Lon PERSICH, membre de notre asbl  et contributeur régulier de nos revues ;

Quelques oeuvres de Lon Persich. Photo Jacques Crul.
- la présentation de travaux d’élèves de la Faculté d’architecture de l’Université de Liège et de jeunes de Cheratte, intitulée « Rêves d’architectes », consistant en des projets de réaménagement du site ;
- la présentation d’une exposition « il y a 40 ans, fermait le charbonnage du Hasard », réalisée par Jean-Pierre LENSEN et sa fille Cécile, du Musée régional de Visé, dans la salle du comité de quartier « Les compagnons de la Belle-Fleur », visible jusqu’au 12 novembre ;

L'exposition "Il y a 40 ans...". Photo Jacques Crul.

- la projection du film « Les Enfants du Hasard » (maintenant disponible en DVD), au café Le Pacific, dans l’ancienne salle de cinéma. On notait la présence du réalisateur Thierry MICHEL, accueilli par l’institutrice Brigitte WAROCQUIE, qui présentait dans les locaux de son école les planches originales de la bande dessinée de François WALTHERY (présent également) sur le charbonnage du Hasard ;

L'Ecole communale de Cheratte accueillait notamment François Walthéry. Photo Jacques Crul.

- le tir d’un feu d’artifice le samedi à 21h00, en clôture à  une soirée d’animations musicales avec notamment l’harmonie « Les Houyeux », et d’activités réalisées par les jeunes du quartier. 


Mise à jour du 27 octobre 2017

Il y a quarante ans, le charbonnage du Hasard à Cheratte fermait ses portes. Des expositions ont été montées pour l'occasion. Un reportage RTC-TéléLiège.


Mise à jour du 18 mai 2017

La SPI propose des vues aériennes des travaux de démolition du site du Hasard. Le chevalement de béton du puits N°3 a pratiquement disparu. Pour découvrir ces images, rendez-vous sur VIMEO.


Mise à jour du 26 avril 2017 - Communiqué de presse

La mémoire de l’ancien charbonnage du Hasard à Cheratte, en cours de réhabilitation, préservée grâce à un partenariat entre Meta-Morphosis et Google Arts & Culture 

À quelques kilomètres de Liège, la mine de Cheratte est aujourd’hui en cours de réhabilitation. Pourtant, ce monument architectural et lieu de mémoire collective reste accessible à tous, en ligne, grâce à un partenariat entre Meta-Morphosis et Google Arts & Culture. 
Numérisé en 360 degrés avec la technologie Street View, le charbonnage est présenté au grand public avec 4 expositions virtuelles retraçant le passé de ce site d’exception… Enrichies de documents d’archives, photographies et paroles de mineurs, elles constituent un précieux témoignage de l’histoire industrielle et migratoire de la Belgique. 

Vestige de l’industrie minière belge, le site de Cheratte était doté de quatre puits à charbon et employait à son apogée quelques 1500 ouvriers. Fermé en 1977, il fut longtemps laissé à l’abandon avant que sa réhabilitation ne soit finalement annoncée, puis amorcée en février 2017 par la SPI, agence de développement économique en Province de Liège, son nouveau propriétaire.

À la demande de Meta-Morphosis, association fondée par Axel Ruhomaully et Franck Depaifve, les équipes Google Arts & Culture se sont rendues sur place quelques mois avant le début des travaux afin d’en réaliser la captation en 360 degrés. Cette expérience immersive est consultable dès aujourd’hui sur Google Maps.

Les quatre expositions en ligne explorent les souvenirs de la mine, à travers les témoignages des mineurs et de leurs enfants ou petits-enfants, mais aussi via des photos d’Art, des objets et décors de la mine abandonnée ainsi que des photos d’archive
Ces récits visuels sont nourris par les clichés de deux prestigieux photographes contemporains, Axel Ruhomaully et le portraitiste Roméo Balancourt, ainsi que plusieurs artistes belges et internationaux.
 

Au vu de l’imminence de la réhabilitation du site par la SPI et de la disparition d’une partie de ce patrimoine industriel, nous nous sommes naturellement tournés vers Google Arts & Culture pour préserver la mémoire de ce lieu en complément du livre et des expositions” Axel Ruhomaully et Franck Depaifve 

Explorez un vestige du patrimoine industriel belge et rencontrez les hommes et les femmes qui ont fait vivre la mine de Cheratte sur Google Arts & Culture
 


Mise à jour du 18 avril 2017

Le chevalement en béton qui surplombe le puits N°3 est désormais l'objet de la démolition. Source : LeSoir.be

La vidéo sur le site de RTC-TéléLiège.


Mise à jour du 1er mars 2017

La première phase des travaux de réhabilitation a débuté en janvier 2017. Elle devrait se terminer mi-2017. La partie nord du site, dont le chevalement en béton armé du puits N°3, va être rasée.

A terme, le site devrait accueillir des services aux personnes et aux entreprises (sources SPI+)

Dernières nouvelles relatives au château Saroléa : la dernière séance de vente publique qui devait se tenir le 30 janvier 2017 a été purement et simplement annulée. Pour l'heure, ce bien est retiré de la vente.


Valentin Klingeleers a réalisé un travail de modélisation 3D du site de l'ancien charbonnage de Cheratte. Les vues sont visibles sur le site internet de l'auteur ou sur le site de RTC-TéléLiège.


Mise à jour du 8 novembre 2016

Le charbonnage du Hasard à Cheratte devrait subir ses premières transformations dans les prochaines semaines avec la déconstruction des parties nord du site, dont le chevalement en béton armé. Il reste encore quelques jours au public pour observer le charbonnage dans son intégralité !

Une réunion d'information à destination des riverains devrait se tenir d'ici la fin du mois de novembre.

Plus d'infos sur RTBF.be


27 avril 2015 - Le site du Hasard ouvert exceptionnellement au public


VOIR AUSSI : le château Saroléa à Cheratte