Actualités - Le triage-lavoir de Péronnes-lez-Binche fait peau neuve

Publié le 5 janvier 2010

Depuis l’article paru dans le bulletin n°62 de Patrimoine Industriel Wallonie-Bruxelles (Juillet-septembre 2005, pp. 8 à 10), d’importants travaux ont été réalisés pour réhabiliter le bâtiment inauguré en 1954, qui servait de triage-lavoir des charbonnages de Péronnes-lez-Binche.

Destiné à héberger un Centre des Métiers d’Art et de Design, des espaces de stockage pour des Services scientifiques fédéraux, notamment la collection de carottes de sondage du Service Géologique de Belgique, ainsi que d’autres locataires (dix lots sont disponibles), le bâtiment restauré à l’extérieur se voit de loin. Il a en effet été repeint en gris clair. Les innombrables châssis des fenêtres ont eux aussi été remplacés et sont également en gris clair pour le bas et gris foncé pour les baies cintrées en toiture. Les splendides escaliers hélicoïdaux extérieurs ont été conservés, les espaces intérieurs nettoyés, etc.

La stabilisation et la restauration des toitures sont terminées. Les travaux de restauration extérieure sont donc achevés. On attend une décision gouvernementale pour poursuivre dans cette voie et surtout terminer l’aménagement intérieur…

La Régie des Bâtiments de l’État pourra alors installer un espace de stockage pour les réserves des Services scientifiques fédéraux dans un bâtiment semi-enterré à l’arrière du triage-lavoir (les Archives de l’État prévues initialement se sont désistées).

En face de celui-ci, à quelques six kilomètres au sud-ouest, sur le territoire d’Estinnes, se construisent les onze plus hautes (198 m) et plus puissantes éoliennes du monde. Mais ceci est une autre histoire…